Mojito... hips !

Publié le par Carotte

Pour aller avec le caviar d'artichauts, je ne pouvais pas passer à côté de mon apéritif préféré, avec un rapport facilité de réalisation/résultat gustatif et alcoolisant assez proche de l'exceptionnel...

1/4 de rhum (si possible du 50% mais bon, on ne va pas pinailler)
1/4 de pulco citron vert ou jaune
1/4 de pulco orange ou citron vert ou jaune selon ce que vous avez déjà mis. Personnellement, j'aime bien l'association citron/orange sanguine... ça vous donne un mojito totalement girly... tout rose ! Et au niveau du goût, c'est pas mal non plus !
1/4 de sirop de sucre ou de sucre de canne
4/4 de perrier
Et... des feuilles de menthe ! (dire que j'ai failli oublier le plus important... oups ! ou hips ?)




Voilà : le premier qui dit que je ne sais pas compter, ben... tant pis pour lui... j'ai toujours trouvé cette recette beaucoup plus drôle comme ça...
On a calculé : la boisson finale contient à peu près 7% d'alcool, soit comme une bière, c'est donc à la fois suffisamment léger pour ceux qui veulent conduire après, et pourtant ça passe tellement tout seul que ça fonctionne aussi très bien si vous cherchez plutôt un effet désinhibiteur...

Et attention, n'oubliez pas : boire ou conduire, il faut choisir... Moi c'est bon, je n'ai plus de voiture...

Publié dans A boire !

Commenter cet article

christine 24/09/2008 16:27

Ben alors, t'avais vraiment dû en boire beaucoup avant d'écrire, vu que tu as oublié l'élément FONDAMENTAL du mojito : les feuilles de menthe qui flottent à la surface, et qui rendent le service quasi impossible passé quelques verres... (c'est le premier apéro avec alcootest inclus!)

Hips...

Tu peux aussi ajouter qu'à La Havane, Hemingway le buvait avec du VRAI citron vert, et pas du pulco... mais je reconnais (forcément puisque c'est moi qui ai modifié la recette) qu'avec du pulco ça va plus vite à faire. Quant à l'ajout d'orange, c'est aussi une petite touche perso, mais qui casse agréablement le côté acide, et qui plait beaucoup.

r'hips...