Cookies

Publié le par Carotte

Cette recette est une adaptation des "Mortellous chocolat cookies" trouvés sur le merveilleux blog pour les gourmandes Cakes in the city.

J'avais moi aussi envie de mettre un titre qui exprimerait tout le bonheur de ces cookies : "les ccokies de la mort qui tuent", "c'est inhumain de faire des cookies aussi bons", "raaaaaaaaaaaaaaa les cookies","Orgasmic cookies" ,"Les cookies ultimes", "C'est bon, c'est fabuleux, c'est monstrueux, ce sont les cookies de ma maman", etc, etc. 

Mais j'ai finalement préféré rester sobre puisque même le plus dithyrambique des titres ne donneraient pas toute l'ampleur de cette recette exceptionnelle.


Comment ça, je suis un peu subjective ?


Bref, possible, mais bon, il n'empêche qu'ils sont parfaits : goûtus, fondants, moelleux, croustillants, totalement addictifs. Bref fabuleux. Bref, je m'égare encore. Donc, bref, la recette.

Ingrédients :

- 220 g de chocolat noir

- 100g de chocolat blanc

- 60g de beurre

- 110g de farine

- 1/2 cc de levure +  1/2 cc de sel

- 2 gros oeufs

- 160g de vergeoise

- 100g de noix de Macadamia (noix du Brésil)


Réalisation :

1) Faire fondre le chocolat noir et le beurre

2) mélanger la farine, la levure et le sel

3) Battre les oeufs avec le sucre au batteur et incorpore avec les deux premiers mélanges 

4) ajouter le chocolat blanc en petits carreaux + les noix du Brésil.

5) Cuire 10 mn à 160° (à chaleur tournante si vous avez) : la surface se craquelle

6) Laissez refroidir 10 mn avant de succomber. C'est la phase la plus dure.


Le jeu consiste ensuite en un grand combat de volonté entre vous et les cookies. J'ai joué hier : placée face à la boite, le premier qui bougeait pour manger l'autre avait perdu. C'est fou comme ils sont forts à ce pti jeu là les cookies... J'ai perdu à chaque fois.


(et puis du coup, je n'ai même pas réussi à en faire une photo avant qu'ils ne disparaissent tous. Promis, j'en rajoute une ce soir.)



Publié dans Desserts

Commenter cet article

Christine 30/11/2008 00:26

Les noix du Brésil, il faut les couper en 4 comme ça vient, et casser les carreaux de chocolat blanc en 2.

Sinon, c'est tout à fait ça, et c'est vrai, ce sont les cookies les plus exceptionnels que je connaisse. En plus, ils ont inratables, et très esthétiques.