Chitwan

Publié le par Carotte

Bon, puisqu'il faut bien que je m'y lance, commençons donc par ordre chronologique.

 

Jeudi 4/08 à dimanche 7/08 (matin)

 

Cécile arrivée le jeudi matin, la journée du jeudi fut consacrée à une première approche de Kathmandu version express et organisation de la suite.

Suite qui consista dès le vendredi matin à faire nos 5 premières heures de bus pour aller à Chitwan, parc national dans le Téraï, la zone la plus basse et la plus au sud du Népal.

On part à 4, avec Alizée et Solène et en mode "touristes". C'est l'agence qui organise un package 3 jours-2 nuits avec toutes les activités. On est prévenues.

C'est en effet ultra attrape-touristes : on est trimballées à droite et à gauche en suivant un planning extrêmement bien pré-défini et des horaires assez absurdes avec des activités très tôt le matin, puis plus rien et les longues heures de pause quand il n'y a guère de choses à faire... c'est long...

Mais malgré tout, on en profite et on fait plein de belles choses : un safari à dos d'éléphant où on aperçoit des bébés rhinocéros et une foultitude de bambis divers, une balade en canoë à la recherche de crocodiles (on ne verra qu'une paire d'yeux, mais la balade est très belle et très agréable), un tour au breeding center des éléphants où l'on voit mamans et bébés éléphants (c'est crooooo mignon !), une promenade au bord de la rivière et dans la jungle avec des gros rhinos, moult oiseaux, des chèvres affectueuses et nos premières sangsues, une promenade à l'aube pour aller voir les oiseaux, un spectacle de danses traditionnelles qui hormis le cadre affreux avait le mérite d'être très intéressant. 

Bref, 3 jours qu'on aurait facilement pu réduire en un jour et qui aurait été plus agréable si nous l'avions organisé toutes seules, mais nous auronsquand même vu de belles choses.

C'était la partie "animalière" de notre séjour. Et côté animaux, j'ai du coup oublié de signaler le spécimen le plus étonnant rencontré durant ces 3 jours : la Chinoise. Seule personne capable de partir dans la jungle en talons compensés blancs et mini robe. Un concept à part entière. Surprenant !

Publié dans Sur la route... Népal

Commenter cet article