L'heure du bilan.

Publié le par Carotte

 

 

Au moment du retour, c'est le moment de faire le bilan ? Si ce n'est un retour sur moi-même que je vous épargnerais ici (en gros, la vie est belle, le voyage, c'est de la balle, j'ai envie de repartir), je me suis dit qu'un petit bilan pratique de mon itinéraire, mes coups de coeurs, coups de gueule et aspect pratique budgétaire pourrait en intéresser certains.

Ce qui est sûr, c'est que vis à vis de ces pays pour lesquels je n'avais pas le moindre a priori, j'ai été très très très agréablement surprise. J'ai passé des moments merveilleux dans les trois pays, j'ai apprécié chaque instant, avec une préférence du coeur pour le Népal, sans pouvoir l'expliquer. L'Inde a des côtés horripilants, mais aussi tellement d'aspects sublimes que ce pays fascine et attire définitivement. J'ai été en revanche assez déçue par le Sri Lanka, bien mais pas trop, et surtout bien moins sympathique et intéressant que son immense voisin (même si probablement bien plus facile au premier abord). Bon, ne soyons pas trop mauvaise langue, c'était beau quand même.

 

 

Népal :

 

Un pays coup de coeur, des rencontres formidables, des paysages incroyables, une incroyable facilité... Si c'est votre premier voyage seul(e), c'est le pays idéal !

 

IMG_6775.JPG

 

Ouske j'ai été :

  • Kathmandu : ville passionnante dès lors qu'on a dépassé les deux premiers jours à lutter contre pollution, circulation et foule.

  • La vallée de Kathmandu : lieux sacrés (Swayanbunath, Bouddhanath, Pashupatinath, Bakhtapur, Panauti, Dulikel, Patan... )

  • De Kathmandu à Pokhara : Bandipur et Gorkha

  • Le Teraï avec le National Park de Chitwan

  • Pokhara

  • Trek de Gorepani à Gandruk dans le massif des Annapurnas.

 

 

La maison vous recommande :

 

  • Une escale hors du temps à Bandipur, à la petite guest house (Kriti Home Accommodation) d'où l'on observe depuis le balcon la vie qui se déroule sur la place comme dans un tableau de Brueghel...

  • La vie à Kathmandu, avec les petits déjeuners à la terrasse ensoleillée du Kumari ou dans le délicieux Mountain Café (Freak Street), entre backpackers et motards népalais avant une plongée dans la foule de Basanthapur.

  • Un trek au milieu des géants...

  • Rire, m'énerver, ne rien comprendre, espérer, jouer, dessiner avec les enfants des rues pris en charge par l'association Pomme-Cannelle.

 

Courage, fuyez !

 

  • Pas la peine de prendre un guide pour les treks autour des Annapurnas : les chemins sont très clairs, les lodges jalonnent le parcours au maximum toutes les deux heures et vous croiserez, même en été, suffisamment d'autres randonneurs pour vous aider en cas de besoin...

  • Prenez un masque anti-pollution pour vos premiers jours à Kathmandu.

  • Attention aux coupures de courant qui peuvent être longues...

 

 

Budget :

 

La roupie népalaise était lorsque j'y étais très facile à convertir : 100 roupies pour 1 euro ! (été 2011)

 

750 euros dépensés en 7 semaines, mais la plupart sur les premières semaines, où je ne me suis rien refusée. Sur la fin, j'ai tenu sans aucun problème le rythme avec moins de 10 euros par jour.

Compter environ 3 euros / nuit pour le logement, entre 2 et 8 euros par jour pour la bouffe (tout dépend où vous allez), 1 euro pour les déplacements en bus (plutôt 4 si vous vous déplacez en taxi). Beaucoup de sites sont gratuits (ou le deviennent si vous êtes suffisamment discrets), sinon, comptez entre 2 et 5 euros pour vos visites (sauf Bakhtapur pour lequel vous devrez débourser 11 euros !)

 

 

Inde :

 

Pays tellement immense, tellement peuplé. Difficile à résumer en un petit bilan, j'y ai croisé les gens les plus adorables et les plus insupportables, des monuments incroyables, des villes surmenées et des montagnes paisibles... entre autres...

 

IMG_9691.JPG

 

Ouske j'ai été :

 

 

 

La maison vous recommande :

 

  • Explorer les monastères de la Spiti Valley, un petit bout du Tibet en Inde à travers des paysages immenses et splendides, se faire inviter à boire le thé chez les paysans qui ne parlent pas un mot d'anglais, n'ont rien, mais vous offrent tout...

  • Se laisser prendre à la ferveur de Varanasi, errer dans les rues sales et encombrées de vaches, de bouses et de touristes, faire un tour en barque au lever du soleil, s'arrêter boire un lassi poire au Blue Lassi Shop, attendre l'illumination en observant les hindous faire leurs ablutions matinales dans le Gange et ne plus jamais avoir envie de repartir.

  • Se promener entre les temples et les gros cailloux d'Hampi, à pied ou à vélo, en essayant d'imaginer l'ampleur de la ville à l'époque.

  • A Cochin ou Pondicherry, découvrir les boutiques et cafés créatifs et se laisser prendre au rythme nonchalant des villes coloniales.

  • A Munnar, explorer les plantations de thé et se reposer quelques jours en mangeant du chocolat fait maison.

  • Enfiler son plus beau sari pour découvrir le merveilleux temple de Tanjore.

  • Se régaler des délicieux thalis, dosais, uttapams, curries, alu parathas, palak paneer, paneer butter massala, momos... Un enchantement perpétuel des papilles, toujours très parfumé, rarement trop épicé, même dans les pires bouis-bouis.

 

Courage, fuyez !

 

  • J'ai définitivement développé une haine tenace pour tout rabatteur, des instincts violents envers tout conducteur de rickshaw ou de taxi, une allergie féroce pour tout solliciteur ou marchand réclamant que l'on rentre dans son magasin, le meilleur moyen de me faire fuir. Pensez à vous armer de patience et avoir les oreilles bouchées pour survivre...

  • Si vous êtes un peu pudique, préparez vous à vous retrouver dans l'objectif de quelques centaines d'indiens, qui vous demanderont parfois gentiment, mais parfois pas du tout...

 

 

Budget :

 

L'Inde est probablement le pays le moins cher pour voyager... Mais pour cela, il faut aussi abandonner certaines petites habitudes de confort (papier-toilette, serviettes,etc). On s'y fait vite.

 

Au moment où j'y étais : 1 euro = 65 roupies indiennes environ (septembre à novembre 2011)

 

J'ai dépensé 900 euros en 3 mois, soit un budget inférieur à 10 euros par jour, en incluant le logement (1 à 2 euros), la bouffe (2 à 4 euros), les transports, les entrées aux monuments (250 roupies, soit un peu moins de 4 euros, pour tous les sites de l'Unesco, sauf le Taj Mahal qui vous en coûtera 750, et entre 0, 100 et 300 roupies pour les autres lieux touristiques). Compris dans ce budget, j'ai aussi acheté tous mes cadeaux de Noël... Bref, si vous avez besoin de faire des économies, c'est le pays qu'il vous faut.

 

 

Sri Lanka :

 

Dernière étape de mes pérégrinations en Asie du Sud. Le guide vous décrira chaque recoin du Sri Lanka comme regorgeant de merveilles. Certes, c'est un joli pays, mais assez décevant pour ce qu'il est des choses à voir après l'Inde, et après le Népal, très décevant pour le rapport aux habitants...

 

IMG_2971.JPG

 

Ouske j'ai été :

 

 

La maison vous recommande :

 

  • Grimper au sommet de la citadelle de Sigiriya, admirer les charmantes demoiselles, passer entre les pattes du lion et admirer un fabuleux panorama.

  • Ramasser des yeux de Sainte Lucie sur la plage paradisiaque de Tangalla aux Mangrove Cabanas.

  • Flâner dans les ruelles du très joli fort de Galle.

  • Se perdre et s'extasier dans les « Royal Botanic Gardens » de Peradeniya, à côté de Kandy.

 

Courage, fuyez !

 

  • Les grottes de Dambulla, certes assez intéressantes, mais pas au point de débourser 1200 roupies pour y entrer.

  • Trincomale et ses plages : autant la ville de Trinco est plutôt agréable, autant la plage sale d'Uppuveli, décrite pourtant comme une des plus belles du monde, n'a rien à envier à celles du sud. En plus, l'ambiance est plutôt moins agréable qu'ailleurs.

  • Résistez au « tourist price »... Autant payer quelques roupies de plus ne me dérange pas trop si l'on compare nos pouvoirs d'achat, autant payer le double ou le triple du prix me semble franchement abusé, et entraîne un rapport au touriste et à l'argent assez malsain. (Mais quand on voit que les entrées aux sites coûtent 50 roupies pour un sri-lankais contre 5000 (!) pour un étranger, on comprend le décalage à tous les niveaux de la vie...)

 

 

Budget :

 

Plus cher que l'Inde et même que le Népal, j'ai dépensé 350 euros (+ 40 pour le pass du triangle culturel, payé en carte) en un peu moins d'un mois. Un budget de 12-15 euros par jour est à prévoir si vous vous déplacez en bus et que vous êtes économe.

 

150 roupies sri lankaises équivalaient environ à 1 euro (décembre 2011).

 

Comptez de 3 (rare) à 7 euros pour le logement (plus chers, mais le standing est aussi un cran au dessus), de 2 à 5 pour manger selon où vous allez, et 1 ou 2 euros pour les transports au minimum. Les entrées dans les sites touristiques sont assez chères par contre : 50 dollars pour le pass du triangle culturel (mais les entrées uniques vont de 5 à 30 donc le calcul est vite fait), facilement 1000 roupies pour les autres grands sites (7 euros), et très peu de sites gratuits. Et pour acheter vos souvenirs, il vaut mieux attendre l'Inde si c'est dans votre projet !

La seule chose qui est moins chère qu'en Inde, c'est... la bière ! (bon, pas énorme comme différence non plus). Amis houblonophiles, réjouissez vous !

 

D'ailleurs, en parlant de bière, je vous souhaite à tous de très belles fêtes de fin d'année, où que vous soyez... Moi, après un thali de Noël à midi avec dhal, alu curry, palak paneer et carottes massala, je m'en vais faire cuire mes blinis pour continuer dans la multiculturalité culinaire !

 

Joyeux Noël à tous et une grosse pensée pour tous ceux pour qui ce n'est malheureusement pas une fête très agréable...

Publié dans Sur la route... Inde

Commenter cet article

The King of The Thousands 26/12/2011 09:38


Belle idée que ce bilan... Passe de bonne fêtes !