Lighthouse Street

Publié le par Carotte

 

J'ai retrouvé deux petits articles sur la fin de mon voyage au Sri Lanka que je n'avais jamais posté. Voici donc pour vous souhaiter une belle année un petit souvenir de la magnifique ville de Galle.

 

Galle, 16-17 décembre 2011.

IMG_3408.JPG

 

Les auspices de Nicolas Bouvier me précèdent à Galle. Je suis en pleine lecture du Poisson-scorpion et je veux savoir ce qui a changé depuis 50 ans. Peu de choses à vrai dire. Ou beaucoup, selon par où l'on attaque la question. Le Fort est toujours un alignement de maisons coloniales dans des ruelles étroites cernées de remparts se jetant directement dans la mer. Quelques uns de ces bâtiments sont encore décrépis, dans des variations de verts et gris où je ne sais distinguer l'influence du tsunami de celle du temps. Mais la plupart des autres ont abandonné les « festons de sel » aux fenêtres et les nids géants de termites pour se reconvertir dans l'hôtellerie de charme. Avec plutôt bon goût et succès semble-t-il. Les portes – presque toutes ouvertes – laissent imaginer des jardins et des patios fleuris aux murs chaulés de blanc. Les meubles en bois sombre apportent une touche douillette à l'ensemble. On pose nos sacs dans une jolie maison au toit jardin magique. Et on part se balader dans la ville. On y croise beaucoup de touristes, mais aussi des sourires, un phare, des églises hollandaises, des tombes aux crânes souriants, des banians ancestraux et probablement magiques, de jolies boutiques aux prix adaptés au tourisme de luxe, des enfants qui jouent au cricket sur les espaces gazonnés, pas trop de voitures (mais le modèle rond et ancien semble de rigueur, version mini cooper). Un coucher du soleil le long des remparts, Sri lankais et touristes se promènent ensemble, admirant les vagues qui s'explosent 20 mètres plus bas. On se mèle à eux, buvant notre noix de coco à la paille, dégustant chaque gorgée : on commence malgré tout à réaliser que ce genre de petits plaisirs ne sera bientôt qu'un très charmant souvenir... Plus que 3 jours avant le retour. Et je me demande commet le temps a pu passer à la fois si vite et si intensément.

 

IMG_3425.JPG

Commenter cet article

Christine Leroy 03/01/2012 09:23


C'est génial, en te lisant je retrouve les images, les goûts et les odeurs... Et une question me taraude : serais-je en définitive une touriste de luxe ?

Carotte 05/01/2012 16:52



pourquoi de luxe ? Tu as surtout aimé les endroits luxueux ?