Un 14 juillet à Paris.

Publié le par Carotte

Attention, l'opération "touriste" est enclenchée. Au programme : champ de mars, apéro, feu d'artifice, retrouvailles.

Soleil au rendez-vous, pelouse déjà bondée sur laquelle on trouve un coin pour bronzouiller en entendant d'une oreille distraite Yannick Noah, Nolwenn Leroy (yeah baby, mon homonyme qui a repris une chanson de... Miossec !) et surtout beaucoup de blablas peu audibles. Donc fuite sur Soprano pour aller boire l'apéro rue Cler (très jolie rue au passage). Après deux cocktails et un canard, je suis déjà pompette mais je deviens totally fluent in english et c'est déjà l'heure du feu d'artifice. On n'est pas tous seuls, et c'est un doux euphémisme.. .Mais on se dégote quand même un pti bout de place avec vue pour s'en prendre plein les mirettes et brailler sans honte aucune Cats, Notre dame de Paris, Starmania ou West Side Story. Merci à Aurore pour son soutien inconditionnel et sa connaissance incomparable des comédies musicales.

Dernier verre franco-américano-iranien (avec influences égyptologiques) et dernière nuit française face à la Tour Eiffel qui se repose après une telle débauche de lumière et de flashs.

 

IMG_5557.JPG

 

Ce soir, départ... Ca rime avec bizarre. Avec histoire(s) aussi... Un vrai bazar d'histoires bizarres, de sentiments contradictoires...

Et vous, c'est quoi votre départ ?

Publié dans Voyages - voyages...

Commenter cet article

The King Of The Thousands 15/07/2011 19:07



Au fait, je ne t'ai pas dit, mais j'adore le principe de laisser des miettes, c'est quand même plus nourrissant que des commentaires ;-)


Gros bisous, bon voyage !!!