Formaggi...

Publié le par Carotte

Aujourd'hui, pour remercier François, Arno et Etienne de leurs magnifiques (et surtout succulents) cadeaux d'anniversaire, petits repas chez eux pour tester de nouvelles recettes, recettes où le maître-mot sera le fromage. Je vous les livre telles quelles, en cours de création, et je ferai un feed-back sur les choses à améliorer après la dégustation (en vert dans le texte).
Honte sur moi, on a tout dévoré avant que je pense à prendre les photos... Quel drame ! Je vais être obligée d'en refaire ;-) (tout comme les cookies dont je vous ai promis la photo depuis deux mois aussi d'ailleurs tiens... )

1) Mille-feuilles d'aubergines - tomates - mozzarella

- Choisir deux aubergines les plus régulières (cylindriques) possibles
- Les couper en rondelles d'environ 5mm
- Les faire dorer au grill badigeonnées d'huile d'olive (au pinceau) 5 minutes de chaque côté, de façon à ce qu'elles restent quand même bien moelleuses, mais pas encore déliquescentes.
- Pendant ce temps, couper des rondelles d'à peu près la même taille de tomates et de mozzarella (j'avais malheureusement pris de la mozza "cheap". Si vous le pouvez, prenez de la "bonne" mozzarella, la fameuse, la mozzarella di buffala, qui comme son nom l'indique ne vient pas de la ville de Buffala - private joke inside - mais bien de lait de buflonne, c'est quand même incomparable) J'aimerais bien le tenter aussi en remplaçant la mozza par du chèvre frais - à voir.
- Dans des petits ramequins (largeur de vos rondelles à peu près), empiler une rondelle d'aubergine, une de tomate, une de mozza, etc. Finir par de la mozza et parsemer d'un peu de thym et de trois gouttes d'huile d'olive.

2) Crumble de tomates au parmesan.

J'ai toujours été une inconditionnelle du crumble sucré en dessert, notamment celui pomme-rhubarbe-fruits rouges de ma maman, dont je mettrai bientôt la recette en ligne, venant de m'apercevoir - Ô horreur - de son absence sur les ondes internautiques. Cette version salée a l'avantage d'être extrêmement rapide à réaliser et de donner un résultat qui en jette facilement !

Le crumble : comme pour la version sucrée, en remplaçant le sucre par du parmesan. Et c'est encore une fois une histoire de pourcentages (non, je vous assure, j'ai des relations très saines aux mathématiques malgré les apparences).
1/3 beurre
1/3 farine
1/3 parmesan

Mélanger tout ça pour en faire une espèce de poudre un peu grumeleuse, avec les trois ingrédients bien mélangés, mais sans que cela fasse une véritable pâte. Le mieux, c'est d'y aller avec les doigts, au moins, vous vous arrêtez au bon moment.

Dans un plat à gratin, mettre des tomates coupées en petits cubes (vous pouvez les avoir fait revenir avant), j'ai aussi mis les restes des aubergines du plat précédent, en petits cubes idem, aromatisées au thym, un filet d'huile d'olive, et les recouvrir du "crumble". Enfourner jusqu'à ce que ce soit bien doré. Pour l'occasion, je les fais en version individuelle dans des moules à crème brûlée !

On peut aussi varier en mettant des aubergines.


3) Cannelés moelleux au parmesan et tomates confites :
(une recette inspirée de celle des mini-moelleux au grana padano, du livre Une irrésistible envie de fromage (oh oui !) de M. Quatrehomme et D. Combet)

Ingrédients :
- 160g de farine
- 1 sachet de levure chimique
- 4 oeufs
- 40g de parmesan
- 200g de tomates séchées en fines lanières (je n'en avais pas mis assez, c'était dommage. La prochaine fois, j'essaierai d'ajouter aussi une cuillère à soupe de pesto rosso tout prêt (type sacla) - je trouvais qu'ils manquaient un peu de goût et étaient malheureusement un peu secs) 
- 7 cuillères à soupe d'huile d'olive
- basilic
- sel poivre


- Raper le parmesan (ou le grana, mais il s'avère qu'aujourd'hui, j'avais du parmesan et pas de grana, et que objectivement, c'est kif-kif bourricot, le parmesan étant généralement meilleur d'ailleurs - mais là c'est la demi-parmesane qui est en moi qui parle : depuis que je suis rentrée en france, je trouve le parmesan dégueulasse... ça fait un peu snob, mais bon, chacun ses luxes !)
- mélanger la farine avec la levure chimique
- ajouter les jaunes d'oeuf et mélanger
- à part fouetter les blancs sans les monter jusqu'à la neige
- ajouter les blancs au mélange
- ajouter le parmesan, les tomates, les aromates
- mettre dans des petits moules (genre cannelés ou muffins) - NE PAS LES REMPLIR JUSQU'EN HAUT (mon four est actuellement tout de suite en train de faire la gueule devant les dégoulinades qui le menacent) Quoiqu'à la réflexion, ça leur donne un aspect champignonesque plutôt rigolo... la prochaine fois je tente dans des moules à muffins.
- cuire 4 minutes à 240° puis 5 minutes à 180°

4) Cannelés au comté - pistou - pignons

La même chose mais en remplaçant le parmesan et les tomates séchées par 40g de comté + 40g de pignons + 3 grosses cuillères à soupe de pistou.
Le pistou étant déjà bien gras, il faut mettre un peu moins d'huile d'olive au départ (4 cuillères à soupe devraient être largement suffisantes - à retenter)

5) Champignons grillés au chèvre :

Simplissime, mais qui vous rendra chèvre (bé, c'est le cas de le dire) :
Enlever les pieds de gros champignons de paris, les poser sur une plaque de four, poser une rondelle de chèvre dessus + thym et un filet d'huile d'olive.
Enfourner, et quand ça crépite, c'est bon.

En espérant que ce sera aussi bon que je l'espère... Bon appétit !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BriKaBraK 19/04/2009 08:02

C'est marrant, ça, quand je passe sur ton blog, mon estomac grougnoute et réclame. Bon, ben, je vais aller manger un petit bout :o)

Carotte 05/03/2009 11:19

Honte sur moi... J'ai oublié de prendre les photos... Vais être obligée d'en refaire, quel dommage !!!

christine 05/03/2009 10:20

Les photos ! On veut les photos...

Sinon, pour avoir eu le droit de goûter, je confirme que les muffins basilic - comté -pignons sont à tomber !