Rencontres

Publié le par Carotte

Parties avec Miho pour faire 7 tours de stupa. On en aura finalement fait un seul. On passe dans un petit temple pour faire tourner les deux grands moulins à prières. Et là, deux petits moines. Vraiment petits. Lilliputiens en vrai. Mek et Poncha, 27 et 50 ans. Rouleur de mèches de chandelle. 12 heures par jours, ils roulent le coton autour de petits bouts de bois. Au fond du temple. Miho s'arrête et commence à demander comment ils font. Et nous voilà parties pour une heure de roulage de mèches en alternance avec cours de népalais, explications des rites et différents dieux. Mek est aussi bavard que Poncha est silencieux, toujours un petit sourire en coin moqueur et bienveillant. L'air d'avoir beaucoup vu au fond de son mini temple sombre. Les touristes et les népalais passent à 20cm de nous avec de grands sourires, des regards amusés. Parfois tellement perdus dans leurs « om mane pame um etc... » qu'ils ne ne nous voient même pas. Une népalaise nous observe derrière une grille, tentant d'être discrète. Une japonaise, une française et deux moines nains forment un tableau assez inattendu... Au final, nos petits amis nous offrent des fleurs d'hibiscus qu'on offrira un peu plus tard à une des multiples statues qui ornent le stupa. Je demande conseil à Miho sur ce que nous sommes censées faire dans ces cas là, mais le boudhisme tibétain-népalais et le japonais semblent avoir des coutumes bien différentes...

 

Publié dans Sur la route... Népal

Commenter cet article

Aline 25/07/2011 14:40



J'adore ! :)


 



christine 23/07/2011 21:23



Tes récits me font rêver, et là, j'imagine la scène et j'éclate de rire...



Flo 22/07/2011 13:53



Faut dire que même si Siddharta a beau être le 9° avatar de Vishnu, le trajet chaine himalayenne-Japon est pas le plus naturel qui soit...


PS : 1 seul tour ? t'es qu'une feignante ! j'espère au moins que vous l'avez fait dans le bon sens