Le pays enchanthé

Publié le par Carotte

 

Munnar, 13 - 15 novembre 2011

 

Ici tout est vert. Vert thé. Les plantations couvrent toutes les montagnes à perte de vue, traçant des motifs géométriques ou plus aléatoires. Au milieu, les fleurs apportent des touches de couleurs vives, oranges, violettes, roses, jaunes. On arrive au coucher du soleil après 5 heures de route. 5 heures de trajet de plus en plus beau et de plus en plus vert... et de plus en plus frais ! On a un peu l'impression d'arriver au paradis.

 

IMG_1644.JPG

 

Une fois là bas, on décide de la prendre plus cool. Se poser un peu et se reposer. On y arrivera presque. Mais pas trop quand même. On attaque avec une jolie balade au milieu des plantations. Panoramas magnifiques, jolies chutes d'eau, du thé, du thé, du thé... Le lendemain, on opte pour le bus pour aller jusqu'à Top station d'où l'on est censé avoir une vue magnifique sur tout le Tamilnadu et les ghats orientaux. Nous aurons une superbe vue sur... les nuages ! Mais le trajet est magnifique, toujours ziz-zagant entre les champs de thé, longeant un lac artificiel bordé d'échoppes à touristes. Au retour, on s'arrête intriguées par une affiche « Elephant center ». On renonce à faire un tour de 15 minutes sur un éléphant mais on passe un excellent moment avec le guichetier qui essaie d'apprendre le français et nous donne en échange un cours de malayalam et nous montre comment écrire nos noms dans cet alphabet (56 lettres, facile, non ?). Ici, les quelques bases d'hindi que j'avais pu acquérir dans le nord ne me sont d'aucune utilité. Nouvelle(s) langue(s) et nouvelle(s) graphie(s) à chaque étape... C'est passionnant mais un peu dur de s'adapter.

Le soir, on la joue culturelle. Spectacle de kathakali, théâtre traditionnel dravidien. Etonnant. Bon, on ne comprend pas tout, il nous manque beaucoup de codes mais c'est assez intéressant. Les maquillages et les costumes sont somptueux, même fabriqués avec les moyens du bord (le jupon en sac de riz, ça marche très bien). Et on enchaîne ensuite avec du kalaripayattu, art martial du Kerala aussi, acrobaties et combats chorégraphiés, carrément impressionnant, surtout lorsqu'ils utilisent des vraies armes. Ca fait peur ! Ca me rappelle surtout douloureusement que mon activité sportive depuis bientôt 6 mois est proche du néant absolu et que ça commence à me manquer franchement.

 

IMG_1768.JPG

 

Le dernier jour, on va visiter le « Tata tea museum » (oui, Tata est vraiment partout) où l'on peut les étapes de la fabrication du thé et apprendre l'histoire de Munnar et de ses plantations avec du Yann Tiersen en musique de fond. Un peu « Gloire à TATA » mais assez intéressant.

Puis, on se prépare pour partir à Madurai. La route est superbe. Du thé encore et toujours, puis des forêts diverses. On passe sur le versant oriental des ghats et on descend en débouchant tout-à-coup dans la plaine, les rizières et les villages. Le contraste est saisissant. On repasse dans un autre monde... Comme à chaque fois...

Publié dans Sur la route... Inde

Commenter cet article

plum 22/11/2011 09:29


pas sportive tu rigoles t'as vu les trecks que tu t'es tapé au népal!

Carotte 18/12/2011 18:01



La douloureuse épreuve d'Adam's Peak a malheureusement prouvé que mon entraînement que je croyais intensif aux escaliers n'était pas tout à fait suffisant... Je me vengerai en Corse pour la
montée au refuge !!!



babeth 18/11/2011 12:06


rien de plus que : VEINARDE !


 

mathieu 18/11/2011 10:49


ça a l'air d'être un endroit bien sympa niveau paysage :) Profite bien ;)